#NoBraChallenge : Notre Avis

Suite à de nombreux articles reprenant cette tendance « sans soutien-gorge » il nous semblait intéressant de clarifier certains concepts.
La tendance NoBra est sensée nous replonger dans nos origines et supprimer tous ces artifices modernes nous détournant de qui nous sommes à l’origine et ainsi, supprimer cette oppression sociétale féminine. Avec le noBra, une poitrine qui respire et plus de traces rouges sur le corps, plus de baleines qui rentrent dans la peau. Vous entendrez également que ne plus porter de soutien-gorge va raffermir votre poitrine.
En vérité, Il suffit de revenir à l’anatomie du sein et tout s’éclaircit. Un sein c’est une glande entourée de graisse avec un mamelon au bout. C’est aussi simple que ça. Les muscles sont les pectoraux qui sont collés au grill costal.
Après discussions avec plusieurs gynécologues il apparaît la chose suivante : la majeure partie de leurs patientes qui leur décrivent des inconforts, le sont à cause d’un mauvais choix de la taille de leur soutien-gorge (trop petit de parfois plusieurs bonnets).
Pour ce qui est de la forme des seins… navré de vous annoncer que si vous faites au delà d’un bonnet C, la pesanteur sera toujours plus forte que vous ! Et, de par l’anatomie du sein, vous aurez compris que renforcer un grand pectoral ne relèvera jamais votre sein si votre glande est assez développée.

En gros, le No Bra Challenge c’est un choix personnel et difficilement applicable à l’intégralité des femmes, comme souvent. Si vous faites du C ou au delà, n’espérez pas que cela change leur morphologie. Et si vous êtes inconfortable avec votre soutien-gorge, revoyez la taille du bonnet !