La prothèse totale de hanche

published on 13 January 2021

La prothèse totale de hanche ou PTH est un morceau de métal (titane) ayant la forme de la tête et du col fémoral. On utilise ce plug en remplacement d’une tête fémorale physiologique usée par l’arthrose. Les résultats sont très bons et la récupération est rapide.  Qu’est ce qu’une PTH ?

La prothèse totale de hanche est un bout de métal très solide, généralement en titane, ayant la forme de la partie la plus haute du fémur : la tête fémorale et son col. C’est la tête fémorale qui s’articule avec l’os coxal (l’os du bassin) pour créer l’articulation de la hanche. 

Cette prothèse a une durée de vie de 10 à 15 ans généralement et sera posée par un chirurgien orthopédique.

Quand poser une PTH ??

L’indication de la prothèse totale de hanche est le traitement de l’arthrose de hanche. C’est d’ailleurs le seul traitement curatif contre l’arthrose et des douleurs. La kinésithérapie est très efficace mais a un rôle symptomatique : l’objectif est de calmer les douleurs pour retarder au maximum l’opération. Mais seule l’opération pourra de façon pérenne faire disparaître les douleurs d’arthrose de hanche. 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est absolument pas le cliché radiologique qui définit le moment d’opérer. 

Le seul critère pour passer au bloc est en vérité la gêne fonctionnelle. Vous pouvez avec un aspect radiologique d’articulation dénudée, sans cartilage aucun, et n’avoir AUCUNE douleur. L’inverse est également vrai :  vous pouvez avoir un cliché radio très correct et être excessivement gêné le matin (dérouillage +++), lors des changements de temps vers des hygrométries plus humides ou tout simplement après un long moment debout. 

Ce sera à vous, en collaboration avec votre médecin traitant et votre chirurgien orthopédique de définir le moment opportun pour vous faire opérer. 

Les différentes voies d’abord 

Il y a désormais 2 voies d’abord principales. 

La première est la voie d’abord postero-latérale avec trochanterotomie. C’est la voie la plus vue actuellement et la plus simple. Le chirurgien passe par le côté de la fesse et sectionne le grand trochanter (processus latéral du fémur) d’où le nom de la voie d’abord. C’est une chirurgie assez simple mais l’inconvénient est que vous aurez un appui au sol post-opératoire relativement tardif. Il faut compter environ 6 semaines pour pouvoir poser le pied par terre avec tout votre poids. Et la cicatrice est assez grande (entre 10 et 15 cm). Enfin, vous aurez des mouvements interdits afin de là pas mixer la prothèse en flexion, rotation interne et rapprochement de la cuisse : globalement vous n’aurez plus de droit de genou de l’autre côté de votre corps.

La seconde est la voie antérieure. La cicatrice est plus réduite (5 à 10 cm) et les mouvements interdits sont en extension forcée (assez rares). On considère donc qu’il n’y a pas vraiment de mouvement interdit. Évidemment on évitera de forcer la jambe en arrière n’est ce pas ! L’appui est quasiment en post-opératoire immédiat ce qui est assez pratique. L’inconvénient réside dans le fait que, passent par les les l’inculpes antérieurs et sur un espace assez réduit, les douleurs peuvent être assez désagréables et les hématomes plus étendus. Mais c’est une très bonne voie d’abord selon nous. 

La kinésithérapie de la prothèse totale de hanche 

La kinésithérapie intervient donc avant l’opération afin de retarder au maximum la  pose de prothèse. L’objectif est de jouer sur les douleurs mais aussi sur l’équilibre musculaire qui est souvent rompu et qui favorise les gênes. L’amplitude articulaire de hanche est souvent réduite dans certains secteurs, c’est donc un axe de rééducation pré-opératoire important. 

Le kinésithérapeute agira également après l’opération pour faire récupérer les amplitudes, renforcer les muscles de la hanche et du dos et redonner un périmètre de marche normal. La kinésithérapie est essentielle pour une bonne récupération et le travail de la cicatrice permettra notamment d’éviter des douleurs à long terme. 

Nous serons ravis de vous accueillir au cabinet pour votre rééducation et mettrons notre expertise à votre service pour vous permettre de récupérer le plus rapidement possible. 

Pexels pixabay 247786 2

Read more