La Névralgie d’Arnold

updated on 06 May 2021

Névralgie

C’est un terme que l’on entend de plus en plus et les patients commencent à être de plus en plus au courant de cette pathologie. Autant savoir exactement de quoi il retourne.

La Névralgie d'Arnold : c'est quoi ?

D’abord névralgie : « Nevr » pour nerf et « algie » pour douleur donc une douleur du nerf. Alors Névralgie d’Arnold signifie : douleur du nerf d’Arnold. Alors qui est ce fameux Mr Arnold ??

En vérité le nerf d’Arnold est le nerf du rachis cervical qui émerge du deuxième espace cervical, au niveau de la deuxième vertèbre cervicale et qui s’occupe de l’innervation sensitive du cuir chevelu en remontant de la base du crane. Lorsque la souffrance du nerf est très forte on peut retrouver une douleur à type de fourmillements jusque dans le sourcil (en lien avec le nerf trijumeau), des maux de tête de l'arrière du crâne, même si la zone d’innervation anatomique ne va que jusqu’à la moitié du crane.

La Névralgie d'Arnold : les causes

Les causes sont souvent un compression du nerf au niveau de la base du crane par les muscles sous-occipitaux ou un dysfonctionnement articulaire de la première vertèbre cervicale (l’Atlas) ou de la deuxième vertèbre cervicale (l’Axis).

Cause articulaire

En restant dans une position d’inclinaison ou de translation, elle ferme le foramen intervertébral ou trou de conjugaison d’où émerge la racine nerveuse : on appelle cela une sténsose fonctionnelle. On retrouve souvent ces anomalies sur des mauvaises postures où la tête sera projetée vers lavant ou vers le côté pour compenser un déjettement du thorax en controlatéral. Ces postions peuvent donc se retrouver sur un dorsalgo ou tout simplement un torticolis relativement équilibré, et donc ayant eu tendance à traîner dans le temps. Le patient n’est pas allé consulter et crée des compensations à des étages vertébraux sus ou sous-jacents. 

Cause musculaire

Enfin, la douleur peut être causée par des faiblesses musculaires. Là encore, le facteur temps est très prépondérant. Le patient se déséquilibre musculairement et la cinématique de ses mouvements cervicaux est perturbée par la contracture de la musculature s'insérant sur les vertèbres cervicales. De ce fait, une compression ou un étirement peut avoir lieu au niveau neurologique périphérique et créer ces symptômes. ou une faiblesse musculaire.

Nevralgie d'Arnold : Que faire ?

Comment soulager ces signes et symtomes ? Il faut savoir que plus longtemps sera comprimé le nerf et plus le territoire de symptômes sera grand. C’est une pathologie très stressante pour les patients mais en vérité assez simple à rééduquer donc pas de panique : le pronostic est toujours bon et assez rapide. Comme d'habitude : évitez le collier cervical, sauf si la doueurs est vraiment insupportable. Mais il ne faudra pas le garder pus de 3 jours. Les anti-inflammatoires et la paracetamol peuvent etre efficaces mais pas sans laval de votre médecin. Consultez votre kinésithérapeute ou votre ostéopathe rapidement afin qu'il vous soulage des symptomes qui disparaitront aussi vite qu'ils sont apparus.

Read more